Making of d’un avatar 3D, rencontre avec Anh Tu Mai…

Les avatars sont des créations complexes qui s’appuient en général sur un « simple » modèle 2D ou même un rapide briefe textuel pour aboutir à un véritable personnage animé en 3D. Ces avatars disposent de nombreux attributs artistiques : leur style, leurs animations, leurs looks, leurs émotions…

Extraits de la vidéo « making of » de Nathalie, avatar pour BBVA.

Je vous invite aujourd’hui à plonger dans le studio d’animation 3D de Cantoche, à la rencontre d’Anh Tu MAI, le Directeur Artistique de la société.

Issu du monde des effets spéciaux numériques dans le domaine du cinéma/publicité/clips,  Anh Tu assure la direction artistique chez Cantoche. Fort d’une expérience  de 6 ans en tant que graphiste-animateur 3D puis superviseur à la BUF Compagnie, Anh Tu a collaboré notamment sur des films de Luc Besson, de Vincenzo Natali ou des frères Wachowski. Il rejoint Cantoche en 2009 pour prendre en charge les aspects artistiques des projets,  qu’ils soient en 2D ou 3D.

Bonjour Anh Tu, peux-tu nous expliquer ce qu’est un avatar pour toi ?

Un avatar est un personnage à part entière. Il est caractérisé par une apparence physique, une personnalité, un style de comportement et aussi un « rôle ». Je dois donc comprendre en détail tous ces points avant de débuter la création. Son style peut être réaliste, cartoon, ou entre les deux ; son âge, son sexe, sa couleur de peau, son visage, sa coiffure, tout est à définir ; il peut avoir la tenue de « monsieur tout le monde » ou bien une combinaison de cosmonaute…, la seule limite est notre imagination ! Son apparence générale va laisser transparaitre l’image que l’on veut donner à ce personnage…
Sa tenue, ses couleurs, son expression du visage ou encore sa silhouette contribueront à le rendre sérieux, joyeux, strict, moderne, décalé, etc…
Enfin, la façon dont il bouge sera un révélateur de son caractère et devra être adaptée à son rôle.
Cette dernière phase est très importante car elle donnera toute sa crédibilité à ce personnage à qui nous devrons insuffler la vie.

Quelles sont les grandes étapes de création d’un avatar « from scratch »?

Je découperais cette création en 5 étapes successives :
La recherche de design
Une fois que l’on a les idées claires sur la fiche d’identité de l’avatar voulu (âge, sexe, couleur de peau, style vestimentaire, style graphique), nous nous lançons dans la recherche de son design.
Si l’on veut du réalisme, on s’appuie principalement sur des recherches photos afin d’assembler le « portrait robot »  de notre avatar. Cela concerne autant le physique que la tenue vestimentaire de ce dernier. Catalogues en ligne, sites de mode, photos de People… tout est source d’inspiration pour nous !
Par contre si l’on se dirige vers une création plus « cartoon », nous faisons appel à nos « Character-designers ». Leur mission est alors de proposer des croquis et dessins de ce à quoi pourrait ressembler l’avatar. A ce stade, plusieurs pistes sont envisagées et nous affinons le processus petit à petit jusqu’à un design final, qui satisfait tout le monde. Et enfin, le Character-designer produit des dessins de référence qui serviront à la modélisation 3D. On parle souvent de la « Bible du personnage ».
La modélisation de l’avatar
Vient ensuite la phase où nous créons le personnage en 3D. A l’aide d’un logiciel d’images de synthèse et des dessins de références (la Bible), nos graphistes donnent forme au personnage. Une certaine interprétation, liée au passage d’un dessin 2D ou une photo à un objet tridimensionnel, est inévitable ; et c’est au graphiste de faire en sorte que le personnage ait des volumes cohérents et harmonieux. Son objectif est de rendre la version 3D encore plus aboutie que la version 2D initiale.
 
La création des expressions du visage
Le visage de base est modélisé avec une expression neutre et il est nécessaire ensuite de lui fournir toutes une banque d’expressions qui lui seront utiles : joie, tristesse, colère, etc… A cela s’ajoute les différentes formes de bouche (on les appelle les « visèmes »)  pour lui permettre de parler : A, E , I, O, U , M, etc…
 
 
L’animation de l’avatar
Un animateur se charge ensuite de donner vie à l’avatar. L’animateur  « assigne » tout d’abord un squelette au personnage, ce qui permettra de le manipuler telle une marionnette. Il créé ensuite une série de mouvements simples ou complexes que l’avatar sera capable d’exécuter : des animations d’accompagnement de la parole, d’orientation dans l’espace ou encore de réactions émotionnelles par exemple. Le choix des mouvements créés dépend fortement du rôle que l’avatar devra jouer. Il n’aura pas la même gestuelle selon qu’il sera présentateur TV ou sportif par exemple !
 
La mise en scène
Une fois le personnage modélisé et les animations terminées, il est temps de passer à ce que l’on appelle l’export. La particularité de l’offre de Cantoche, c’est que nous pouvons générer ici un fichier scriptable, c’est-à-dire que l’avatar sera prêt à « interpréter » n’importe quel scénario qui lui sera fourni. C’est la technologie Living Actor™. Sinon, nous pouvons également générer depuis cette création des images ou vidéos de notre avatar en train de bouger et parler. Toutes ces sources nous permettent de donner vie à ces personnages pour leurs missions sur les sites web ou les formations !
 

Combien de temps pour créer un personnage?

Le temps global de création d’un avatar original s’étend sur environ 3 mois que l’on peut grossièrement découper en 3 temps : 1/3 pour le design, 1/3 pour la modélisation 3D et 1/3 pour l’animation.
Chacune de ces phases comprend un certain nombre d’allers-retours entre le client et notre studio et peut donc plus ou moins s’étaler dans le temps.
Il est également possible d’adapter des personnages existants. Cela est alors beaucoup plus rapide… le plus long étant alors de se mettre d’accord sur les adaptations !

Quelles technologies utilisez-vous?

Chez Cantoche, nous utilisons des modeleurs 3D du marché. Ce sont les outils utilisés par tous les spécialistes de l’image de synthèse dans le monde. Toutes les data sont ensuite exportées dans notre format propriétaire Living Actor™ qui permet à nos clients et nos partenaires d’utiliser ces avatars et leurs banques d’animations et d’expressions avec nos logiciels de scénarisation Living Actor™ Vidéo, Living Actor™ Flash ou Living Actor™ Presenter.
Tous ces produits sont développés par notre équipe R&D.

Quelle différence entre un avatar Living Actor™ et un personnage DreamWorks ou PIXAR ?

Les avatars Living Actor™ ne répondent pas à la même demande que les personnages Dreamworks. Nos avatars ont des rôles de présentateur ou « acteurs virtuels » et interviennent en général en complément de contenus qui sont créés par nos clients eux-mêmes. A l’inverse, les studios d’animation comme PIXAR et DreamWorks réalisent entièrement des scènes 3D qui contiennent des personnages et beaucoup d’autres choses encore… et exportent directement des films. Le temps de production… ainsi que les budgets ne sont pas du tout comparables 😉 !
En fait, la principale différence, c’est que tout le monde peut écrire et réaliser un scénario avec  un personnage Living Actor™, pour publier son propre film d’animation. Tous les personnages sont « permutables » et on peut ainsi débuter avec un avatar puis le remplacer par un autre en quelques clics. C’est simple et très « industriel ».
 

Retour à la réalité après cette immersion impressionnante, waouh !!
Les avatars 3D sont de plus en plus présents dans la pub, les films et les sites de marques. J’aurai l’occasion prochainement de vous parler de notre expérience avec l’un des plus célèbres « avatars de marque », qui a fêté ses 100 ans il y a peu de temps !
Pour vous, qu’est ce qui contribue à rendre les personnages virtuels plus… réels?
A bientôt,
Andrew