Le chatbot deviendra-t-il le formateur de demain ?

Le monde de la formation en entreprise évolue à toute vitesse. En 2017, 38 % de l’offre était digitale ; en 2020, ce chiffre devrait passer à 56 % (1). Après l’essor de l’e-learning, les MOOC, les COOC et les serious games, nous sommes au cœur de l’ère du Blended Learning. Ce mélange des apprentissages combine les canaux (présentiel et digital) pour gagner en efficacité et en souplesse. Notamment grâce à l’implémentation d’un chatbot au sein du service RH, outil idéal pour compléter votre offre de formation !

Le chatbot : quintessence du blended learning

Le blended learning optimise l’efficacité du processus de formation. L’utilisation de différentes modalités pédagogiques est plus en phase avec les besoins et les attentes des apprenants : 95 % des salariés plébiscitent les formations mixtes (1).
Au sein du blended learning, les assistants virtuels viennent compléter les apprentissages en présentiel. Ils ne remplacent pas le formateur, mais prolongent et complètent son travail. Exit, les coûts de réservation d’une salle et de mobilisation des salariés durant une journée entière. Terminées, les dépenses liées à la mobilité. Chacun absorbe la théorie à son rythme depuis son smartphone ou sa tablette. Le chatbot et l’humain forment une équipe capable d’accompagner l’apprenant de A à Z.
Ainsi, votre chatbot intervient à plusieurs étapes du processus :

  • En amont, pour proposer des formations pertinentes en fonction du profil de l’apprenant (et, à terme, anticiper ses besoins).
  • Pendant la formation, pour développer un apprentissage adapté au profil et à la progression de l’apprenant (en one to one).
  • En aval, pour évaluer l’efficacité de la formation.
  • Ce qui suppose, bien sûr, un chatbot paramétré avec soin. Pour remplir pleinement son rôle, lui aussi a besoin d’être formé !

À chatbot bien entraîné, apprenant plus autonome

Votre chatbot reste une entité semi-autonome. Avant de pouvoir instruire vos salariés, il a lui-même besoin d’être formé à la tâche : une phase de paramétrage est indispensable, prise en charge par le Bot Manager. Bien préparé, nourri de l’historique de l’apprenant, votre chatbot s’adapte à chacun de ses interlocuteurs en lui proposant des formations personnalisées. Si l’apprentissage de niveau 1 a été validé, votre bot suggère immédiatement de passer au niveau 2, etc.
Grâce à cette formation digitale, l’apprenant gagne en autonomie : il suit les leçons à son rythme, depuis n’importe quelle plateforme. S’il le souhaite, il suspend son apprentissage pour le reprendre plus tard, sans bousculer le planning strict de vos formateurs. Après validation des acquis, le chatbot répond aux questions et apporte des précisions.
La question n’est plus de savoir si vous devez intégrer un chatbot dans votre écosystème de formation : ce processus est déjà en route. Demandez-vous plutôt comment l’agent virtuel contribuera à changer la nature de vos formations pour mieux les adapter aux besoins des collaborateurs et aux exigences métiers. Avec, toujours, la présence humaine en arrière-plan. Living Actor vous propose des solutions de chatbot qui vous permettront de révolutionner votre offre de formation ! Contactez-nous pour en discuter !

(1) « Les chiffres clés de la formation », Baromètre Cegos 2017.